Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2018 7 09 /12 /décembre /2018 15:29

La crise que nous vivons face à la perceptions de plus en plus quotidiennes de inégalité de traitement et en réaction aux pressions des risques climatiques, de incertitudes induite par le choix ressenti de l'exclusion de l'humain par l'humain avec pour explication les performances de la la machine a des fondements structurels qui ont près de vingt ans.

Les ressorts sont la dévalorisation de l'individu son sentiment d'inutilité face à des nouveaux outils dont on ne perçois que les avantages immédiats de servilité. Le plus flagrant est la perte de confiance dans l'humain et plus grave celle de la femme dans l'homme perçu comme une menace.

Le texte ci joint en fait une analyse succincte qui sera prochainement étoffée par deux ouvrages synthétisant les thème du pouvoir et de la valeur

Historique d'une inandatation des concepts à un univers dont acrroit l'instablilité intrinsèque contrairement au passé

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 12:25

Ce document fait suite à une intervention du président nouvellement élu dans une émission de télévision intitulée "on n'est ps couché".

Le formulaire mis à disposition, s'étant révélé bien différent que ce que l'on naïvement le citoyen moyen pouvait espérer d'un exercice qui semblait avoir pour objectif de structurer les principes d'action des parlementaires chargés de contrôler les dérives des gouvernants qui ne peuvent pas tout apprécier des besoins essentiels des citoyens confrontés à des changements dont ils assurent l’essentiel des risques.

Les besoins essentiels sont des besoins de bons sens et de clarté, ce qui n'est pas le cas de la gestion du prélèvement à la source dont on ne comprends pas les objectifs en matière d'équité et de simplicité.

Le point le plus questionable étant le fait que pour envoyer notre déclaration que par soucis écologique et d'efficience nous avons  remplie par internet on soit obligé d'autoriser le fisc de prélever sans préavis sans échéance et sans limite de montant sur notre compte bancaire sur lequel nous avions au préalable domicilié un prélèvement mensuel.

Il semble s'agir d'un dictât léonin qui permet à l'État de prendre possession sans motif clair de se saisir de notre patrimoine. Il est ainsi étonnant que les représentants chargé de défendre notre liberté aient autorisé une telle atteinte à la liberté inscrite dans la constitution.

Alors que le prélèvement à la source est après de nouvelles hésitations est confirmé, aucune des réponses concernant les transferts des charges de travail et des risques de non paiement, de trésorerie et de confidentialité de l'État au citoyen n'ont pas été données,une actions des élus semble nécessaire pour justifier le bien fondé de la disposition   

suggestions aux parlementaires pour accroître l'efficience de leurs travaux

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 13:09
https://www.louisbachelier.org/wp-content/uploads/2018/01/od-18_-002.pdf

Dans le stéréotype de l'égalité homme femme, chacun y déverse un contenu différent, cela alimente les présentations sur les salon les séminaires et les débats politiques. Cependant il est impossible d'avoir une définition claire et succincte du concept.

Science et vie dans un article de août 2018 éclaire un peu ce qui pourrait être en cause: des biais dans notre façon d'évaluer les inégalités.

En ce qui concerne les aptitudes aux carrières scientifique sous l'angle de l'accès au pouvoir la publication de janvier 2018 explore quelques pistes avec un parti pris d'égalité comme objectif à atteindre.

J'ai pensé qu'il était intéressant d'y apporter des nuances pour le moins

 

 

Autres données expliquant les options des filles

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 11:33
https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/09/nous-defendons-une-liberte-d-importuner-indispensable-a-la-liberte-sexuelle_5239134_3232.html

Dans le cadre de la préparation d'un nouveau livre  ayant pour titre "L'Emprise de la Mante", j'en profite pour revenir sur un commentaire fait en réponse à la tempête médiatique qui a été déclenchée à la suite de  la réaction de Mme Deneuve face à la destruction médiatique de homme accusé sans jugement sans analyse des circonstances et sans examen des responsabilités partagée par les deux sexes quand la femme accuse.

Dans son ouvrage célèbre  "les hommes viennent de Mars , les femmes de Vénus, John Gray donne une image idyllique de la situation en regard des excès déployés sur les réseaux sociaux. Sachant que bien souvent les plus extrêmes excès verbaux dissimulent les plus inqualifiables turpitudes de ceux qui les profèrent, j'ai voulu ramener un peu de mesure et rendre hommage, et ce n'est pas courant à une femme qui défendait ainsi que l'exprimait Brassens " La louche au valseur"

J'ai récemment expérimenté combien de façon inappropriée le terme Harcèlement, peut être utilisé et avec combien d'hypocrisie certaines situations peuvent être utilisées pour du chantage pur et simple.

Messieurs nous sommes pour la plupart des enfants de cœurs en la matière.

C'est sur ce rappel que je renouvelle ma publication

Le coup de l’ascenseur aux USA

Partager cet article
Repost0
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 11:58

La crise financière mondiale 2008/2009 a pour origine des dysfonctionnements jugés  politiquement correct du marché immobilier des ETATS UNIS. Rappelons-nous aussi que celle de 1996 en France avait les mêmes supports.

La principale raison en est que l'accès au logement est dans les économies les plus diversifiées de la planète constitue un engagement en capital qui engage les individus sur une grande partie de leur vie. Il implique donc une relation essentielle au temps et aux anticipations que les systèmes financiers permettent en rendant des ressources disponibles à court terme mobilisable pour couvrir des engagements long.

Les combinaisons qui en découlent en matière de valeur sont multiples mais les risques qu'elles génèrent sont très différents et permettent de justifier des manipulations qui en fait dans certains cas sont des spoliations pures et simples.

La façon la plus courante est de faire des amalgames entre flux récurrents et valeur passée et future sans tenir compte des différences entre les conditions prévalant aux différentes périodes considérées et notamment sur la façon dont on calcule le risque temporel.

Dans le but de rétablir des vérités en regard de ce que je pense des simplifications abusives pour le moins, j'ai répondu au affirmations présentées dans une émission de Arte  de 26 décembre 2017.

En voici les éléments:

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 11:12

Dans un univers mondialisé, le phénomène "metoo" a entraîné force confusion et force polémique entre des personne la plupart sincères  mais  avec des références socio-culturelles différentes avec principalement les extrêmes comme critères.

Entre la Femme asservie et mutilée et la femme asservissant ou détruisant il y a je l'espère moyen de vivre pour nombre de couples.

La sur protection ici et l'esclavage là, cette polémique n'a apporté que confusion et a mis en lumière une évolution sociétale qui se résume en une guerre des sexe sous le couvert d'une égalité de façade revendiquée au niveau politique.

Il ne viendrait pas à l'idée du monde olympique pour l'instant de faire concourir pour une même discipline les deux sexes. C'est pourtant ce qui est souvent compris dans le monde politique et économique  au point qu'une étude fort sérieuse publiée en janvier étudie les moyens de faire concourir  en mathématique homme et femmes comme c'est le cas pour les postes d'administrateurs. On introduit ainsi une rivalité de pouvoir qui ne prend pas en compte des aptitudes globales pour qui se révèlent dans des choix différentiés au plan temporel et  d'évaluation des risques.

Le texte publié sur LINKEDIN CI JOINT tente de ramener un peu de mesure sur un sujet qui engage au fond NOTRE AVENIR EN TANT QU'ESPÈCE ainsi que j'ai essayé d'en faire une description dans mon livre "LAISSEZ VENIR  A MOI".

MESSIEURS SI NOUS APPORTIONS UN MINIMUM DE SOUTIEN À MME DENEUVE
Partager cet article
Repost0
26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 10:03
http://association.centraliens.net/#/article/le-nouveau-numero-de-la-revue-centraliens/17/07/2017/1631

En complément à la publication de l'ouvrage "LES DEUX CRISES" analysant les ressorts qui permettent d'éclairer les crises bancaires du CREDIT LYONNAIS et de la SOCIETE GENERALE, une démarche plus globale réalisée en collaboration avec JACQUES MILLERY sur le thème de la gestion des risques initiée par DENIS ZANDVLIET avec l'Association des Centraliens a conduit à la publication de l'article ci dessus. Le présent article reprend de façon plus exhaustive les aspects financiers et de valorisation qui induisent des biais dans l'appréciation des actions à conduire pour limiter les effets des modifications aléatoires ou prévisibles des sociétés humaines dans leurs environnements. Loin d'être uniformes les solutions adaptatives se doivent de choisir la diversité que nous enseignent les écosystèmes terrestres. Nous découvrons régulièrement de nouvelles formes d'association que les systèmes vivants génèrent, les astronomes nous enseignent aussi que l'univers observable suis le même schéma.. Dans tous les cas en fonction des conditions locales les relations conduisent à des équilibres dynamiques originaux qui limitent les conséquences catastrophiques des ruptures. Si nous avons besoin de repères pour la gestion interne de nos espaces économiques et culturels l'incertitude sur l'avenir doit nous conduire à modifier d'autant plus dynamique nos conceptions que nous accroissons nos moyens d'actions. ceux-ci en effet ne peuvent que générer des rétroactions. La relativité des choix et leur diversité sont de nature à nous protéger beaucoup mieux que la taille et l'uniformité.

voici les développements annoncés

Partager cet article
Repost0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 09:42
LAISSERZ VENIR A MOI Editions Baudelaire

LAISSERZ VENIR A MOI Editions Baudelaire

Le dernier numéro de SCIENCE ET AVENIR N° 841 de mars 2017 titrait "'L'INTELLIGENCE DES BEBES ET DES ENFANTS".

Parmi les divers articles regroupés sous ce thème qui reprend nombre des éléments de mon livre évoquant le « laisser venir à moi » des Évangiles et qui modifiait de mon point de vue le sens donné communément à cet enseignement, j'ai eu le plaisir de constater une forme de confirmation de mon interprétation des textes. Notamment :

  • L'article de Sylvie Riou-Milliot et Éléna Sender qui évoque les propos de Edouard Gentaz : « Nous sommes au début d'une révolution dans l'éducation par les neuro-sciences » « Les apprentissages sont optimaux quand la confiance, la sécurité , la liberté et le plaisir sont au rendez-vous ». Il évoque ma suggestion de modifier l'approche de nos sociétés dans la déification de la réussite professionnelle qui font considérer à de nombreuses femmes que leur rôle de mère se résume à une dévalorisation. Qu'il s'agit d'une fonction subalterne. Pour revaloriser le rôle des parents par rapport à l'activité professionnelle la société doit consacrer des budgets importants à la formation des adultes voulant procréer. Pour éviter nombre de coûts sociaux, il faudrait pratiquement envisager un examen et / ou une autorisation attestant d'un minimum de compétences en matière de psychologie, de gestion des stress et de nutrition.

  • L'article « interview de Catherine Gueguen propose une relation parent enfant fondée sur l'empathie en citant les travaux d'une scientifique néerlandaise Laura von Harmerlen qui a montré que le cortex orbitofrontal diminue en cas de maltraitance émotionnelle. Cette communauté de nationalité ont forme d'évocation qui rappelle les travaux de Frans de Waal sur les primates.

  • Enfin l'encart « comment l'éducation modifie la structure du cerveau fait le tour des analyses faites sur les modification de la structure cérébrale de l'enfant évolue en fonction de situations diverses : attachement sécurisant,verbalisation des émotions négatives, stress précoce, carences affectives, jeux.

Notre monde avec la crise financière, les conflits nombreux où les exactions les plus horribles sous couvert de religion ou de doctrine diverses, et les menaces climatiques est entré dans un espace conceptuel chaotique, abandonnant le cadre ordonné qui présidait auparavant.

Doter nos enfants des références nécessaires pour aborder ce bouleversement est de notre devoir. Tous les parents se doivent de leur apporter un cadre affectif qui leur permette d'aborder ces évolutions.

Plus largement au-delà des discours politiques, des différentes références culturelles au niveau du concept national ou traditionnel, les responsables qu'ils soient politique, économiques, associatifs ou religieux ont tous dans ce domaine une responsabilité a mon sens plus importante que celui accordé au mesure à prendre pour gérer le changement climatique. Les mesures à prendre pour doter notre monde de responsables capables de prendre les bonnes décisions dans un avenir devenu incertain sont à ce niveau et non à celui de rechercher dans l'intelligence artificielle des solutions que nous ne savons pas assumer ou pour lesquelles nous n'arrivons pas au consensus.

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 21:36
INTRODUCTION

 

 

J'ai en 2011 à la lecture de « Dettes et monnaies de singe » été incité à apporter une pierre à un édifice qui n'était pas encore construit et dont je n'étais pas certain que la première pierre ait été scellée, mais dont un grand nombre de matériaux éparts non encore assemblés constituent l'infrastructure et une partie de l'outillage nécessaire à sa mise en production.

Le constat que cette nouvelle contribution fait de la situation cinq ans après , donne à ma remarque hélas un caractère quasi prémonitoire.

C'est toujours dans le cadre de travaux sur le thème de l'éco-économie et après les engagements de la COP 21 que j'ai eu connaissance de cette nouvelle contribution de M. RODARIE. Les lignes qui vont suivre ont de la même façon pour objet de présenter sous un angle différent ces travaux et ainsi à illustrer et présenter ce que Ilya Prigogine et Isabelle Stengers appellent « l'impossibilité effective d'inverser après un temps long, l'évolution du système, traduit le flux de corrélations qui au cours de ce temps d'évolution se perdent dans une mer de corrélations infiniment multiples et incohérentes. »

Je veux traduire par là que la pertinence de notre connaissance du passé n'est pas assurée,au-delà de l'impossibilité soulignée par Prigogine, dans les phénomènes dynamiques d'accéder de façon certaine à l'information historique des événements. La tendance naturelle de l'homme est de construire une série de raisons vraisemblables pour expliquer et donner une cohérence à l'évolution constatée.

« Il existe une asymétrie entre le futur et le passé et elle est trop subtile pour que nous la comprenions naturellement. La première conséquence de cette asymétrie est que dans l'esprit des gens la relation entre le passé et le futur ne tire aucun enseignement de la relation entre le passé et le passé antérieur de ce dernier »1

En l’occurrence, sur la bases des mêmes observations, sur une évolution inquiétante de s recherches des gouvernements économiques et politiques d'un mieux dans la gestion de la monnaie et des échanges, on ne parvient qu'à des mesures qui vont dans le sens de l'empilement de moyens de coercition accrus et de plus en plus complexes dont la gestion est de plus en plus coûteuse sans que les effets bénéfiques attendus soient avérés.

Pour ce faire je vais procéder comme précédemment d'une manière inverse à celle utilisée par l'auteur en partant non d'une recherche des fondements conceptuels des déséquilibres monétaires et commerciaux qui caractérisent l'économie mondiale actuelle avec ses conséquences et son lot de problèmes non résolus, mais en tentant de monter la cohérence qui explique l'impossibilité de réformer malgré les publications de plus en plus nombreuses et documentées démontrant les failles conceptuelles à la base du système. Car des rapports de pouvoirs sont à l’œuvre à l'échelle mondiale.

Ils s'exercent d'autant plus durement que le monde fait face à une triple transition :

  1. transition dans la gestion de la valeur

  2. transition dans le développement des savoir faire

  3. transition dans les rapports avec l'environnement.

alors que dans la gestation de la crise les principes fondateurs de l'ordre économique mondial directement inspirés d'une conception qu'un système permanent quasi divin, qui étaient sensés conduire celui-ci après chaque crise à un retour naturel à l'équilibre, n'ont pas fonctionné.

Ceci est illustré dans l'introduction par deux aspects de l'évolution de la manière dont a fonctionne la gestion économique mondiale. La première est la comparaison de la permanence des outils de mesure des risques avec celle des organes directeurs du système soviétique qui malgré des échecs patents n'a pas remis en cause ses principes fondateurs et l'anonymat aveugle des décisions du Comité Central. La second est l'anecdote Jonathan Grubert de novembre 2014 sur la complexité qui, en dissimulant l'objectif de redistribution de revenu, a permis de faire voter la loi sur la couverture sociale aux USA.(Obama Care). On pourrait dans le même style évoquer la loi Dodd Frank et la loi Macron.

1Nassim Nicholas Taleb Le cygne noir

Texte de commentaires

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 10:52
COÏNCIDENCES DE PUBLICATIONS
COÏNCIDENCES DE PUBLICATIONS
SUR LES MÊMES ÉVÉNEMENTS L'HISTOIRE RACONTÉE PAR LES PARTICIPANTS
SUR LES MÊMES ÉVÉNEMENTS L'HISTOIRE RACONTÉE PAR LES PARTICIPANTS
SUR LES MÊMES ÉVÉNEMENTS L'HISTOIRE RACONTÉE PAR LES PARTICIPANTS

SUR LES MÊMES ÉVÉNEMENTS L'HISTOIRE RACONTÉE PAR LES PARTICIPANTS

En recherchant au Magasin de la FNAC  du CNIT La Défense le dernier ouvrage  de HUBERT RODARIE, je suis par hazard tombé sur  les publications de MM PEYRELEVADE, LE BRET et KERVIEL traitant des mêmes événements. Mon ouvrage référencé ci dessus par contre était absent des rayons.

Après renseignement j'ai appris qu'il n'était pas référencé, ce qui m'a étonné. Mon Éditeur la Sociéte des Ecrivains, lors des discussions relatives à la publication du manuscrit ayant mentionné la FNAC comme étant un des vecteurs de commercialisation.

Pour les lecteurs intéressé par le sujet, et surtout soucieux de comprendre,  pourquoi des incohérences apparaissent entre l'histoire racontée et l'examen des faits rapportés par les documents officiels:

Commission Parlementaire

Jugements de première instance et d'appel

je propose un exercice critique sur la consistance de l'information et des voies à explorer pour la gestion des risques financiers

 

Partager cet article
Repost0