Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 18:45

 

 

 

 

 

 

 

La prolifération des évolutions en matière financières éloignent de plus en plus les épargnants de la gestion de leur épargne et de l'exercice de leur jugement sur la façon dont les entreprises sont gérées. Pour palier  à cette prolifération le législateur croit bon de marque sa présence en multipliant les reglementations et les structures de contrôle. Ceci  conduit à aller à l'encontre du but recherché en  ne permettent la survie qu'a des structures de grande taille dont la gestion optimisée élimine la nécessaire diversité propre à assurer une confrontation de marché. a l'intérieur même des ces organisations  la prolifération des règles nuit à une vision claire de la situation avec un objectif non écrit de protéger les dirigeant des risques que leur responsabilité pénale implique/

Une révision de l'approche semble indispensable au minimum pour reconstituer des repères fiables nécessaires à la restauration d'un minimum de confiance.

 

déontologie et crise déontologie et crise

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 15:44

 

 

 

 

 

 

 

La flambée des prix des métaux et de l'energie alimentée par les besoins chinois et indiens, celle des denrées poussée par des conditions climatiques défavorable en Australie, Amérique du Sud et faisant suite à la sécheresse en Russie et en Asie Centrale, sont des facteurs objectifs de la hausse des cours, mais l'importance des liquidités, et les taux de financement historiquement au plus bas alimente les stockages spéculatifs de tous ordres et stimule les allocations d'actifs d'investissements concernés par les pressions sur les monnaies et recherchant des risque moindre.

 

Des conditions comparable à celles de 2008 sont en trains de s'accumuler mettant en lumière le poids des prix des matières premières dans les équilibres politiques mondiaux.

 

Quelques exemples passés permettent d'en rappeler les impacts possibles et leurs limites.

 

geopolitique matiere premiereR6 geopolitique matiere premiereR6

 

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 14:50

 

 

 

 

 

 

 

La création et la vie d'un marché de marchandise est une entreprise complexe et exposée à de multiples defis.  Son succès conduit aussi à diverses tentatives pour s'approprier des avantages indus dans le cadre de son fonctionnement et de ses modalités de fixation des prix lesquelles deviennent souvent des références pour mener de multiples transactions.

L'analyse des crises passées permet de connaitre l'ampleur des défis auxquels ce type d'entreprise est exposé

 

risques de gestion 4 risques de gestion 4

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 20:23

 

 

 

 

 

 

 

Manifestation très prisée pour la qualité de ses intervenants  le FORUM DE L'ENERGIE de l'UNIVERSITE DE PARIS DAUPHINE à renouvelé le 9 décembre dernier ses promesses de manifestation de haute tenue.

Les sujets abordés allaient de la prévision aux problèmes soulevés pour les acteurs de physique par des marchés instables et volatils. Le problème de l'évolution de la structure de l'information donnée par les prix depuis 2008 a été malheureusement  peu abordé, mais la nécessité de trouver des moyens de gérer les décisions d'investissement et les impacts sur les niveaux de vie furent au coeur des débats.

Le document joint a pour objet principal  de faire le point sur l'évolution des débats depuis de le rapport LAGARDE sur les prix du pétrole.

 

energie dauphine energie dauphine

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 10:51

 

 

 

 

 

 

 

Mises au point au fil des expériences, des échecs, des tentatives de manipulations ou des crises de liquidités, les marchés à termes sont des organisations complexes qui regroupent différents types d'opérateurs, de gestionnaires, et des structures de gestion et de régulation.

Les règles de fonctionnement au nombre de cinq pour l'essentiel, sont destinées à donner au marché sa liquidité sans laquelle il n'y a pas de fixation d'un prix, mais aussi sa sécurité face aux erreurs de gestion des participants, et la représentativité en regard des matières premières négociées sans laquellle la fonction de gestion du temps pour les opérateur de marchandise physique devient impossible. Sans cette dernière fonction la cotation se limite à une fonction d'anticipation financière sans support objectif comparable à celles des marchés de valeurs, dont les excès réguliers sont patents. Si l'on recherche  une représentation économique la plus fidèle possible de l'état des disponibilités et des besoins des produits échangés il sont par nature essentiels et le risque dépend de la vitalité de leurs échanges.

Les excés en matière d'évolution de prix et leurs corrélations quasi systématiques avec des décisions de régulation financière en 2007-2008  et des décorrélations entre terme et physique sont à mon sens, la preuve qu'une cotation ne peut être une vérité première, mais l'expression d'un environnement donné.

Une position dominante soit d'un opérateur unique soit d'intervenant agissant dans le même sens ne peut que conduire à des informations de prix erronnées en regard de confrontation des besoins qu'un marché est sensé révèler.

 

 

regles des de fonctionnement 4R2010 regles des de fonctionnement 4R2010

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 11:12

 

 

 

 

 

 

 

La constitution des marchés à terme de marchandise est un processus évolutif qui doir s'adapter aux evolutions des flux d'échanges et aux évolutions techniques. L'analyse de l'histoire officielle du CBOT en donne une image instructive qui montre que la création, le développement d'un marché de marchandise est une processus semé d'embuches.

Les évolution dans leur utilisation constitue aussi un challenge pour la détermination d'un prix dont les composantes intrinsèques peuvent évoluer en fonctions de la nature et du poids économiques des intervenant en posant un réel problème sur la validation des éléments constitutifs des prix affichés

 ci après copie du cours n°3 analyse historique 3R2010 analyse historique 3R2010

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 18:34

La crise  a fait apparaitre que les limites d'intervention des groupes financiers ont été élargies à un point tel qu'il générait de facto de multiples confits d'intérêts.

Création de produits risqués au point d'être parfois frauduleux,(MADOFF) prise de position inverses sur les produits commercialisés, absence de contrôle sur la gestion qui conduisent les banques US à suspendre leur processus de saisie immobilière, de faculté de démontage du produit pour valorisation etc.;;;;

Le document joit a pour objet de faire le point de l'état des lieux de l'évolution réglementaire et de proposer des  voies d'amélioration

 

banque quelle fonction banque quelle fonction

.

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 19:19

 

 

 

 

 

 

 

Ce support de cour  traiite des divers vcteurs qui vont aboutir à la formation des prix de matières premières.

Ceci va de l'échange de gré à gré entre acheteur et vendeur sur la base de leurs besoins propres et de leurs informations respectives aux organisations complexe que constitues les marchés à terme.

Leurs fonctions de base sont  la transparence, la sécurité, la liquidité et l'équilibre des rapports entre acheteurs et vendeurs.

La libéralisation des normes en 2000 a conduit à l'intervention sur ces marchés de nouveaux acteurs qui complexifient la nature de l'information prix alors que par ailleurs les opérations de gré à gré utilisés à l'origine pour palier à l'absence de marchés organisés important suffisamment pour suivre le développement économique asiatique ont contribué à instaurer une opacité dans les conditions d'élaboration du prix.

Les réglements en cours de rédaction à la CFTC  et les diverses initiatives des états sur ce sujet sensible vont apporter des modifications certaines à la composition des intervenants et à la formation des prix

 

 

formation des prix 2R2010 formation des prix 2R2010

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 15:15

 

 

 

 

 

 

 

L'observation des difficultés de mise en place de nouvelles dispositions nécessaires non seulement à enrayer une détérioration de la situation éconcomique mais destinées à réformer les conventions existantes est  désespérente. Par ailleurs quand une avancée semble acquise  on constate  qu'elle laisse de côté des éléments essentiels qui figurent en bonne place parmi ceux  qui ont favorisé le déclenchement de la crise financière. Ceci  conduit à penser que la démarche devrait être revue.

Confronté à une situation nouvelle dans laquelle l'uniformisation des niveaux de vie à l'échelle de la planète selon les processus existants semble impossible en regard des ressources disponibles, il devient essentiel de repenser les processus en cours.

Les enseignements tité d'une visitr au NATUROSPACE de HONFLEUR serve de trame à la réflextion sur les mesures à rechercher.

 

 

LOI OPTIMUM LOI OPTIMUM

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 15:14

Cette nouvelle analyse des phénomènes sous jacents à l'évolution des prix du pétrole sur le premier semestre 2010 confirme les analyse précédentes et met en lumièrer la nécessité pour les régulateur d'aopter une position active dans leur régulation.

Deux événements récents  en confirme l'importance et la vibrante nécessité:

  • l'intervention du Président de la République auprès des instances Communautaire
  • un article récent publié par Reuter  sur l'absence actuelle de pertinence dans la protection des prix future offerte par les marchés sur les échéances longues.

Une modification des règles de fonctionnement des marchés de terme devient indispensable car il  ne constituent plus un outils de couverture efficace du risque de prix supporté par les actzurs de produits physiques et les prix à terme ne sont plus pertinents pour gérer les décisions d'investissement.

 

prix pétrole evolutions récentes prix pétrole evolutions récentes

Partager cet article

Repost0