Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 09:42
LAISSERZ VENIR A MOI Editions Baudelaire

LAISSERZ VENIR A MOI Editions Baudelaire

Le dernier numéro de SCIENCE ET AVENIR N° 841 de mars 2017 titrait "'L'INTELLIGENCE DES BEBES ET DES ENFANTS".

Parmi les divers articles regroupés sous ce thème qui reprend nombre des éléments de mon livre évoquant le « laisser venir à moi » des Évangiles et qui modifiait de mon point de vue le sens donné communément à cet enseignement, j'ai eu le plaisir de constater une forme de confirmation de mon interprétation des textes. Notamment :

  • L'article de Sylvie Riou-Milliot et Éléna Sender qui évoque les propos de Edouard Gentaz : « Nous sommes au début d'une révolution dans l'éducation par les neuro-sciences » « Les apprentissages sont optimaux quand la confiance, la sécurité , la liberté et le plaisir sont au rendez-vous ». Il évoque ma suggestion de modifier l'approche de nos sociétés dans la déification de la réussite professionnelle qui font considérer à de nombreuses femmes que leur rôle de mère se résume à une dévalorisation. Qu'il s'agit d'une fonction subalterne. Pour revaloriser le rôle des parents par rapport à l'activité professionnelle la société doit consacrer des budgets importants à la formation des adultes voulant procréer. Pour éviter nombre de coûts sociaux, il faudrait pratiquement envisager un examen et / ou une autorisation attestant d'un minimum de compétences en matière de psychologie, de gestion des stress et de nutrition.

  • L'article « interview de Catherine Gueguen propose une relation parent enfant fondée sur l'empathie en citant les travaux d'une scientifique néerlandaise Laura von Harmerlen qui a montré que le cortex orbitofrontal diminue en cas de maltraitance émotionnelle. Cette communauté de nationalité ont forme d'évocation qui rappelle les travaux de Frans de Waal sur les primates.

  • Enfin l'encart « comment l'éducation modifie la structure du cerveau fait le tour des analyses faites sur les modification de la structure cérébrale de l'enfant évolue en fonction de situations diverses : attachement sécurisant,verbalisation des émotions négatives, stress précoce, carences affectives, jeux.

Notre monde avec la crise financière, les conflits nombreux où les exactions les plus horribles sous couvert de religion ou de doctrine diverses, et les menaces climatiques est entré dans un espace conceptuel chaotique, abandonnant le cadre ordonné qui présidait auparavant.

Doter nos enfants des références nécessaires pour aborder ce bouleversement est de notre devoir. Tous les parents se doivent de leur apporter un cadre affectif qui leur permette d'aborder ces évolutions.

Plus largement au-delà des discours politiques, des différentes références culturelles au niveau du concept national ou traditionnel, les responsables qu'ils soient politique, économiques, associatifs ou religieux ont tous dans ce domaine une responsabilité a mon sens plus importante que celui accordé au mesure à prendre pour gérer le changement climatique. Les mesures à prendre pour doter notre monde de responsables capables de prendre les bonnes décisions dans un avenir devenu incertain sont à ce niveau et non à celui de rechercher dans l'intelligence artificielle des solutions que nous ne savons pas assumer ou pour lesquelles nous n'arrivons pas au consensus.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : COMMODITIES_et_RISQUES
  • : Ce document est une tentative pour faire partager le fruit d'une expérience technique dans la gestion des risques des financements internationaux de Matières Premières ainsi que les réflexions éthiques, qu'elle génère parfois
  • Contact

Recherche

Liens